Aulnay-sous-Bois : les réseaux sociaux dans la ligne de mire

Publié le par Laurent Comparot

LignedeMire.jpg

 

Les  deux demandes de protection fonctionnelle accordées par vote lors du dernier conseil municipal concerneraient des propos véhiculés sur les réseaux sociaux.

 

Alors que la période de grâce consécutive à l'élection de mars dernier est bien passée et que les difficultés s'accumulent, la majorité municipale est de plus en plus critiquée pour sa gestion (ou non gestion) de la ville et pour une certaine forme d'arrogance. Alors que la communication municipale est sérieusement verrouillée et que même les élus sont mis sous tutelle, Bruno Beschizza cherche à contrôler son image et celle de sa majorité municipale.

 

Les réseaux sociaux qui échappent donc à ce contrôle sont donc l'objet d'une attention sans faille. Ainsi lors des conseils municipaux, il n'est pas rare de voir le maire, les membres de son cabinet et ses élus à consulter les messages véhiculés par Twitter ou Facebook.

 

Certes les dérapages, insultes et outrages sont intolérables mais ces deux demandes de protection fonctionnelle interviennent à un étape clé du mandat de Bruno Beschizza, celle des premières difficultés et constituent un message clair en direction des opposants et des aulnaysiens en général : les dérapages feront systématiquement l'objet de poursuites.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anthonin F 20/10/2014 13:57


Je sais pas où le mettre, très interessant ;) 
Les cadavres sortent du placard !!!! 
http://www.aulnaylibre.com/article-aulnay-sous-bois-l-association-les-amis-d-aulnay-des-faux-amis-de-la-rue-des-saules-90564191.html